Aloushta, la Crimée. Le repos à Aloushta  
MAIN • LES RAPPELS  •  LA RECHERCHE RU UA EN BY ES FR DE     
le repos à Aloushta
une Grande Aloushta
le Climat à Aloushta
le Chemin à Aloushta
l'Arsenal de la santé
la Sécurité
l'Aperçu des plages et les parcs
les Plantes et les animaux
le Bronzage et le choix de la plage
l'Architecture
la Viticulture
les Places des tournages
les Monuments de la culture
les Musées d'Aloushta
le Patinage selon l'impraticabilité
du Camp des arts de combat
le tourisme D'aventures
les bases Olympiques
les Rochers, la caverne
la culture Extrême
les Distances et les itinéraires
 
les sanatoriums d'Aloushta
' de 30 ans d'octobre '
le sanatorium ' Aloushta '
' l'Albatros '
le sanatorium ' le Vétéran '
' le Coin Ouvrier '
le sanatorium ' Karasan '
le sanatorium ' la Crimée '
' le coin Maritime '
le sanatorium ' la Gloire '
le sanatorium ' le Rocher '
 
les pensionnats d'Aloushta
' Brigantina '
le pensionnat ' la Volga '
' l'onde Bleu clair '
le pensionnat ' le Rada '
le pensionnat ' Rybach'e '
le pensionnat ' le Cyprès '
le pensionnat ' Kiev '
' le Magnolia '
' la Côte de la mer '
' Politehnik '
le pensionnat ' Dnepr '
' Commémoratif '
' l'Horizon '
' la Perle '
 
les hôtels d'Aloushta
l'hôtel ' Aloushta '
' Santa-Barbara '
l'hôtel ' le Lever '
l'hôtel ' la Mouette '
l'hôtel privé ' Vita '
l'hôtel ' Paradiz '
 
les bases du repos d'Aloushta
la base du repos ' Aloushta '
la base du repos ' Coulon '
la base du repos ' le Conte de fée '
la base du repos ' Evrika '
la base du repos ' Dnepr '
la base ' Karabah '
la base ' le Monde '
 
différent
  •  
    la carte du site
    ru 2 by 2 ua 2 es 2 fr 2 de 2 en 2
     
    $, le temps à Aloushta


     

    об_Алуште. Tout ont reçu sur 100%

    la Nostalgie à Aloushta et la Crimée me tourmentait déjà un an trois. Pour la première fois nous avec le mari sommes allés là-bas au voyage de mariage de 10 années en arrière, à une deuxième fois - 6 ans en arrière.

    Et s'est accompli voici : nous avec l'amie et les enfants reshchili aller non à la région de Krasnodar (le repos deux fois qui a abîmé à moi par les infections intertinales pour toute la famille), mais à la Crimée!

    Les gens, la nostalgie est morte déjà pour un deuxième jour de notre séjour à Aloushta aimée!

    Krymchane que vous faites avec la richesse ?! Pourquoi vous n'aimez pas ainsi le bord le plus beau ?! Quand il y aura là, un vrai Maître ?

    Donc, par ordre :

    1. La ville - 3 de 10 points. Aloushta s'est transformée en grande poubelle! Poursuivaient constamment les odeurs des ordures se décomposant et la canalisation. Selon les accotements des chemins - les bordures des bouteilles en plastique, les paquets, aljumin.banok (le même tableau sur l'entrée vers le palais Vorontsovsky, la clairière des contes de fée, Lastochkinomu au nid.). Oui, je comprends que les hôtes il y a beaucoup de, non tout d'eux sont élevés ainsi que chercheront l'urne pour jeter les ordures. Mais il fallait en effet chercher parfois cette urne à la longueur de quelques quartiers! En outre si à Anapa, la Kabardienne, Gelendzhike sont remplis du soir de l'urne, le matin pas plus tard que 6-7 heures déjà tout est enlevé. À Aloushta je ne voyais pas cela. Une telle sensation que des balayeurs municipaux n'existe pas simplement!

    Excepté l'odeur des poubelles étaient encore et les odeurs fekaly : le jardin public, le quai. Les toilettes (payant, bio) comme se trouveraient, mais quand chez l'enfant est apparue la nécessité de visiter l'institution donnée, nous avons compté 7 (!) fermé sur ambarnye les châteaux. Et cela sur le quai 11 matins. Pardonnez, mais dans ce cas les odeurs - déjà non la faute des hôtes.

    Les prix du logement, certes, n'ont pas encore rattrapé la région de Krasnodar, mais déjà non petit (nous louions la pièce dans l'appartement avec la maîtresse pour 30 u.e aux jours). L'appartement clés en main - 55-60 u.e.

    Des magasins de la popularité O-O-immense se sert le supermarché "ИѕЁ°х=" (notre a-la "¤р=ІЁёюэ"), mais les marches à lui pour moi sont devenues le supplice. Je ne me suis pas habituée à faire la queue à la caisse jusqu'à 30-40 minutes. Il Fallait regarder là-bas en fin de soirée, le bien vivaient avec une série. Les prix les mêmes que chez nous, la gamme est plus pauvres, mais choisir est de quoi, les marchandises laissées périmer et défraîchies ne tombait pas.

    Quant aux fruits, beaucoup turc-grec-espagnol. Les vendeurs sur les marchés divorcent les hôtes naïfs, en persuadant que les pêches selon la demi-kilo chacun et même nektariny - local, bahchisarajskie!. Je riais longtemps. On pouvait acheter les fruits locaux seulement dans les places du commerce non organisé, après le territoire du marché. Le raisin, bon marché et bon, - sur les débits de la ferme d'État d'Aloushta sur le quai.

    2. La mer - 9 points de 10 possible. Le maximum n'a pas mis uniquement parce que nous marchions sur la plage lointaine orientale du pensionnat "Рыртѕ=шё" (environ 30 minutes de la marche du centre, 4 grivny pour l'entrée, les enfants - gratuitement). Ni les dépôts, ni les ordures dans l'eau ne voyait pas jamais en 13 jours. Il n'y avait pas même mégots sur la plage. Pour la première fois (!!!) avec une grande surprise observait, comment les fumeurs se lèvent vers l'entrée sur la plage, aux places spécialement conduites pour fumer la cigarette. Nous pouvons, si nous voulons!

    N'était pas sur la plage et les marchands ennuyant avec le pahlavoj-trubochkami-maïs, bien que sur le quai ils avec la marchandise marchent.

    Au peuple à la saison de pique, certes, il y a beaucoup de. Mais même à 8.30-9.00 on pouvait prendre la place sous la tante (nous cela actuellement : nous au teint blanc, nous brûlons vite). Ayant décidé une fois de trouver la plage est plus proche vers la maison, au centre, à 8 heures étaient obligés, ayant rendu selon 10 (!) griven de l'adulte et 5 griven pour le garçon de 8 années, être assis pratiquement sous l'escalier dans l'angle sur la plage du sanatorium "РхтхЁэр  -тшэр" et le fond ne nous plut pas là - les pierres, couvrant par les algues. Ayant décidé de ne plus expérimenter, sont revenus sur Slavutich.

    3. Les excursions (l'impression de la mère) :

    - L'aquarium d'Aloushta et le terrarium sur l'anneau de trolleybus - 10 points. Les gaillards les jeunes enfants-guides, ouvrier selon la sortie des animaux. D'une belle manière, d'une manière intéressante, les animaux propres et soignés. D'une telle riche exposition, comme dans cet aquarium, je ne voyais nulle part.

    - akvapark "¦шэфрыіэр  ЁюЁр" - 9 points. D'une belle manière, d'une façon compacte, un assez grand choix des monticules, il y a beaucoup de transatlantiques, le bistro excellent. Mais l'agiotage près des caisses, la cohue sur l'entrée ont abîmé un peu l'impression. Il vaut mieux aller sur tout le jour (160 gr. L'adulte, 140 billet d'enfant).

    - Le delphinarium à Partenite - 7 points. Après gelendzhikskogo la représentation a l'air médiocrement, une mauvaise acoustique, ne pas analyser le mot conduisant. Aux enfants ont plu les dauphins.

    - L'excursion le nid-vorontsovsky D'hirondelle le palais (organisé) - 4 points. A regretté que ne sont pas allés par la marche. L'autobus - une vieille BOUCHE d'accès tintant, le guide n'est pas audible. Sur la visite de l'Hirondelle du lointain de 40 minutes, mais là arriver seulement au palais on peut après 15-20 pas rapide d'enfant. Dans le total sont arrivés en courant par la course, se sont faits photographier, ayant mis dehors les langues sont venus vers l'autobus et ont reçu la remontrance pour le retard. Le parc Vorontsovsky comme tenteraient de soutenir, mais à l'amiable il faut le nettoyer des bois jeunes et le chablis dans plusieurs places, mettre plus d'urnes et les bancs. Le palais et le guide de palais - 10 points.

    - Aj-petri - 3 points. Allaient. Ayant écouté les terreurs sur la cohue à la station inférieure kanatki, ont décidé de se lever en haut marshrutkoj. En vain! Les enfants a bercé fortement sur le serpentin. Ensuite avec une demi-heure se remettaient. Encore une erreur - sont allés durant le matin, c'est pourquoi se promenaient dans les nuages, on ne voyait pas les panoramas d'Yalta. Par contre on réussit par dessus à regarder l'orage sur Yalta. Après le déjeuner du nuage sur la montagne rasseeivajutsja, nous avons appris cela ensuite et ont vu. Le plus terrible est un tour sur la descente selon kanatke : le méli-mélo des 400-500 personnes, aucun tour organisé, il y avait 2,5 heures. Comme avec les enfants ne nous ont pas écrasé, je ne connais pas! Étant descendu à 14.30, avec la surprise ont découvert en bas le tour la personne de 50 sur la montée. C'est pourquoi le conseil - aller après le déjeuner dans les deux sens kanatkoj.

    - La clairière des contes de fée - 8 points. Il était intéressant aux enfants, mais à une deuxième fois ils cela ne regarderont pas.

    - Le zoo - 10 points. Les mêmes plus que près de l'aquarium d'Aloushta En outre on peut nourrir les animaux et communiquer avec amusant hrjushkami. Chez nous dans la ville le beau zoo, mais nous a plu également d'Yalta. Merci aux maîtres!

    - Les cavernes De marbre et Emine-bair-Hosar - 20 points de 10 possible. Les enfants après le voyage sur marshrutke par le serpentin avec nous ne sont pas allés, les ont laissé avec la maîtresse de la maison. Les impressions des adultes - mille fois "-рѕ"! Je ne peux pas décrire la sensation : le choc, la peur, le ravissement, le choc. De cette excursion rêvait 10 ans et non en vain!!! Merci immense aux guides à Eugène de De marbre et Dimochke d'Emine-bair-Hosar. Les paroles compétentes, la connaissance excellente du document, l'humour fin. Les gaillards! C'est les impressions de tous, qui allait avec nous par l'autobus.

    À propos, au sujet de l'autobus - la même chanson. Le vieux Ikarus, près de qui s'est cassée à mi-chemin la boîte de vitesses (!).slava au dieu, ont gagné par les vivants.



    Donc, la conclusion. Allaient vers la mer et le soleil, tout ont reçu sur 100%. En 12 jours ont vu beaucoup intéressant (voir les excursions). Sont venus sain et reposant réellement. Mais ces bonnes impressions sont gâtées beaucoup par ce négatif, de qui j'écrivais plus haut. Krymchane! Aimez le bord! Aidez de nouveau à devenir un tel, comme plus tôt! Comprenez que les possibilités de l'autonettoyage près de la nature nebezgranichny et bientôt vous pouvez perdre une principale richesse. J'aime beaucoup la Crimée et je regrettais de regarder, comment vous vous rapportez à lui. S'il n'y a pas d'argent près des pouvoirs municipaux, engagez un petit et moyen business à suivre les territoires adhérant (comme chez nous dans la ville), punissez par le rouble pour la boue sur le territoire fixé. Organisez les touristes non organisés dans les places des excursions, ayant exclu le bordel (cela moi sur Aj-Petri).vse on peut faire, si vouloir. Et alors la Crimée brillera de nouveau comme le plus beau zhemchzhina dans le monde!


    l'Auteur : Olga, Penza
    Est installé : 9 04 2009
    Est examiné : 3 fois ()
    L'Estimation du récit : Best  

    [ les rappels des touristes - une principale page ]

    © i-alushta.com 2005-2009. À la réimpression des documents installé sur le site, l'hyperréférence sur i-alushta.com est obligatoire